Quetzalcoatlus

Quetzalcoatlus (du nom du dieu aztèque Quetzalcoatl) est un genre de ptérosaure qui constitue le deuxième plus grand animal volant après Hatzegopteryx. Une seule espèce, l'espèce type, est connue : Quetzalcoatlus northropi.

Il vivait au Crétacé supérieur en Amérique du Nord il y a 66 millions d'années environ.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Quetzalcoatlus est l'un des plus grands ptérosaures connus. Il mesurait 12 mètres d'envergure, 8 mètres de long, 6 mètres de haut s'il se déplaçait à quatre pattes, pour un poids de 100 kilogrammes. Son bec mesurait deux mètres de long et son cou était très allongé.

Découverte[modifier | modifier le wikicode]

De premiers fossiles incomplets de Quetzalcoatlus ont été trouvés en 1971 par Douglas A. Lawson dans le parc national de Big Bend au Texas et comprenaient quelques os du bras indiquant son envergure. La nature de ces fossiles est sujette à discussion : en effet, les spécimens découverts se trouvaient près d'autres spécimens de Quetzalcoatlus plus petits que les originaux mais plus complets que ces derniers, par conséquent il est difficile de déterminer s'il s'agit de jeunes spécimens de Quetzalcoatlus ou d'une espèce distincte et plus petite que Quetzalcoatlus northopi

Alimentation[modifier | modifier le wikicode]

L'animal est aussi caractérisé par un museau effilé et édenté, qui laisse un peu perplexe. On se demande ce qu'il mangeait, d'autant que ses restes fossilisés ont été trouvés dans les terres, et non près de la mer. Il est possible qu'il utilisât les courants ascendants pour planer au-dessus des terres jusqu'à trouver une carcasse, comme les vautours actuels. D'autres pensent qu'il pouvait attraper des proies dans les eaux douces, capturer de petits vertébrés sur terre, ou présenter un régime alimentaire mixte proies-carcasses.

Mobilité[modifier | modifier le wikicode]

On pense maintenant qu'il était capable de décoller du sol (et pas obligatoirement d'une falaise, comme on le pensait auparavant), qu'il pouvait développer un vol battu, et qu'il marchait à quatre pattes sur la terre ferme, avec cependant le corps assez relevé. L'hypothèse de la marche quadrupède est notamment confirmée par la découverte de séries d'empreintes de ptérosaures.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .