Sigilmassasaurus

Sigilmassasaurus est un genre de dinosaures théropodes du Crétacé supérieur(environ 100 à 94 millions d'années) proposé par le paléontologue canadien Dale Russell sur la base de vertèbres provenant du Maroc. Russell y place deux espèces, Sigilmassasaurus brevicollis et Spinosaurus maroccanus, et propose d'inclure le genre dans une nouvelle famille, les Sigilmassasauridae. Plusieurs études considèrent le genre non valide et attribuent le matériel découvert par Russell au genre Carcharodontosaurus ou à un ornithischien. Une étude de 2015, cependant, défend la validité du genre, et le rapproche de la famille des Spinosauridae.

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Le genre Sigilmassasaurus dérive de la cité antique de « Sigilmassa », ancienne capitale du Tafilalt et ancien centre commercial du Sahara occidental, ainsi que de la racine grecque « sauros » voulant dire « lézard », « reptile ». L'espèce brevicollis dérive quant à elle de deux racines latines, brevis signifiant « court » et de collis voulant dire « cou ». Russel met ici en évidence la faible longueur des vertèbres cervicales qui forme un cou particulièrement court chez ce dinosaure.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Le matériel fossile rapproché à Sigilmassasaurus est très fragmentaire et ne comprend que des vertèbres cervicales, dorsales et caudales découvertes dans la plaine alluviale du Tafilalet située au sud-est du Maroc, non loin des villes de Taouz et d'Erfoud. Ces ossements furent trouvés dans les grès rouges infra-cénomaniens (base du Crétacé supérieur) de la Formation des Kem Kem Beds (ou Continental Red Beds, ou encore Continental Intercalaire) qui a fourni une riche faune de dinosaures théropodes (Spinosaurus, Carcharodontosaurus, Deltadromeus, Dromaeosauridae).

Sigil 2.jpg

Des fossiles de ce dinosaure ont été récupérés à la formation Kem Kem dans l' Oasis Tafilalt,région du Maroc,à proximité du site de l'ancienne ville de Sijilmassa,pour laquelle il a été nommé.

Sigilmassasaurus provient de sédiments de grès rouge dans le sud du Maroc, qui sont connus sous différents noms, y compris les grès rouges.Ces roches remontent au Cénomanien , la première étape de la période du Crétacé,il y a environ 100 à 94 millions d'années .

Bibliographie:[modifier | modifier le wikicode]

Patrice Lebrun,Minéraux et Fossiles (Hors-Série n°20).

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .