Tarbosaurus est un genre éteint de dinosaures théropodes de la famille des tyrannosauridés et de la sous-famille des tyrannosaurinés.

Il a vécu à la fin du Crétacé supérieur il y a environ entre 71 à 66 Ma, dans l'actuelle Mongolie avec plusieurs fragments de fossiles retrouvés plus loin dans certaines régions de la Chine et de la Russie.

Bien que de nombreuses espèces aient été nommées, les paléontologues modernes n'en reconnaissent qu'une seule, T. bataar, comme valide.

Trois anciens genres de tyrannosauridés asiatiques  : Jenghizkhan, Maleevosaurus et Shanshanosaurus ont été mis en synonymie et s'appellent désormais Tarbosaurus.

Cependant certains paléontologues soutiennent que Tarbosaurus ne serait en fait qu'un représentant asiatique du genre Tyrannosaurus nord-américain ; si cela était vrai, cela annulerait l'existence du genre, ce que démentent Jorn H. Hurum et Karol Sabath dans leur étude de 2003.

Étymologie

Tarbosaurus signifie «lézard terrifiant», il a été formé à partir de deux termes de grec ancien ταρβος/tarbos (« terreur », « crainte » ou « respect ») et σαυρος/sauros (« lézard »).

Description

Tarbosaurus et Tyrannosaurus sont considérés comme des genres étroitement liés, même s'ils ne sont pas synonymes.

Alioramus, également originaire de Mongolie dans les mêmes séries géologiques de la formation de Nemegt, est considéré par certaines spécialistes comme étant le plus proche parent de Tarbosaurus.

Comme la plupart des tyrannosauridés connus, Tarbosaurus était un grand prédateur bipède, armé de dizaines de grandes dents pointues.

Il avait un mécanisme unique de verrouillage de sa mâchoire inférieure et ses pattes avant, terminées par deux doigts, étaient les plus petites par rapport à la taille du corps de tous les tyrannosauridés, pourtant réputés pour avoir leurs membres antérieurs minuscules.

Tarbosaurus vivait dans des plaines inondables et humides parcourues par de nombreuses rivières. Dans cet environnement, il était un prédateur au sommet de la chaîne alimentaire, s'attaquant sans doute aux autres grands dinosaures comme l'hadrosauridé Saurolophus ou le sauropode Nemegtosaurus. Tarbosaurus est un dinosaure bien connu car des dizaines de spécimens fossiles ont été découverts, dont plusieurs crânes et squelettes complets.

Ces vestiges ont permis des études scientifiques mettant l'accent sur sa phylogénie, la mécanique de son crâne et la structure de son cerveau.

Tarbosaurus était un dinosaure carnivore bipède, autrement dit un carnosauridé à l'anatomie proche de celle de son cousin Tyrannosaurus, ce qui impliquera quelques problèmes.

Bien que plus petit que Tyrannosaurus, Tarbosaurus était un des plus grands tyrannosauridés. D'une longueur allant de 12 à 14 mètres et d'une hauteur légèrement moins élevée que celle de Tyrannosaurus rex, il impressionne par ses mensurations.

Son poids est évalué à 4 à 5 tonnes.

Son large crâne était soutenu par un cou puissant, ses membres postérieurs étant tout aussi puissamment bâtis, il ne possédait qu'un unique bémol à son actif, ses membres antérieurs, qui tout comme ceux de Tyrannosaurus rex, étaient minuscules, (de la taille d'un bras humain).

Sa mâchoire était composée de 60 à 64 dents, soit légèrement plus que celle de Tyrannosaurus mais moins que celle des plus petits tyrannosauridés comme Gorgosaurus libratus ou Alioramus altai.

Les dents les plus longues se trouvaient dans le maxillaire (l'os de la mâchoire supérieure), avec des couronnes de 8,5 centimètres de long.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .